Conférences et bourses francophones

2 et 3 octobre : SIG2013, la conférence francophone Esri à Versailles

http://www.sig-la-lettre.com/?2-et-3-octobre-SIG2013-la

Conférence catholique des Baptisé-e-s Francophones

http://www.baptises.fr/

Conférence Isaac-Francophone 2013

http://unikom.blogs.apf.asso.fr/archive/2012/10/30/conference-isaac-francophone-2013.html

 

http://www.asmcf.org/conferences/The Association for the Study of Modern and Contemporary France

Colloque annuel de l’ASMCF, 2013

University of Leicester, 5-7 Septembre 2013

Premier appel à communications

Les divisions sociales en France et dans le monde francophone en renégociation ? / Renegotiating social divisions in France and the Francophone world

Au cours des dernières décennies nombre de transformations culturelles et sociopolitiques au sein des sociétés françaises et francophones ont affecté les notions de citoyenneté, de droits de l’individu et de classifications sociales. Dans ce contexte, quel sens donner aux concepts de divisions sociales et d’identifications de classes ? Quels sont les modes de participation à la sphère publique ? Le colloque de l’ASMCF 2013 se propose d’explorer de quelle manière les frontières et hiérarchies sociales sont produites, reproduites et négociées dans la durée. Il aura pour but d’explorer les stratégies complexes selon lesquelles groupes sociaux, classes sociales et identités se maintiennent et se transforment au sein des cultures francophones, à travers divers modes de mobilisation et de représentations culturelles.

Ouvert à plusieurs disciplines, ce colloque accueillera des contributions (en anglais ou en français) d’une durée de 20 minutes maximum, axées sur les thèmes de réflexion suivants (non exhaustifs) :

 

  • Identité sociale et (auto)représentations en France et dans le monde francophone
  • Idéaux et idéologies d’égalité sociale
  • Discours divergents sur les rapports sociaux de sexe (‘genre’) et sur l’ethnicité
  • Visibilité/ Invisibilité des hiérarchies sociales
  • Rapports de pouvoir intra- et intercommunautaires?
  • Migration et appartenance sociale
  • Constructions politiques et réappropriations des divisions sociales
  • Emergence de nouveaux groupes sociaux et frontières sociales en mouvement
  • Représentations visuelles, littéraires et culturelles des hiérarchies et divisions sociales
  • Patrimoine social et renégociations du passé
  • Renégociation des frontières linguistiques au sein des cultures francophones

 

Les organisateurs du colloque vous invitent à soumettre des propositions de communication individuelle ou des panels de deux ou trois communications articulées autour d’une problématique commune. Les communicants sont invités à s’inspirer de la gamme de disciplines reflétant les intérêts de l’ASMCF et dans une approche historique ou contemporaine. Les propositions seront ensuite évaluées par le comité scientifique.

Nous accepterons avec plaisir les propositions venant d’étudiants de troisième cycle. Les propositions peuvent être rédigées en français ou en anglais.
Les propositions de contribution comprendront un résumé court (250 mots maximum) en français ou en anglais, seront rédigées dans un fichier au format .doc, .docx et envoyées à ASMCF2013@le.ac.ukavant le 15 octobre 2012. Veuillez préciser ASMCF 2013 proposal en sujet de votre courriel.

Le colloque donnera lieu à une publication avec comité de lecture.

Comité organisateur ASMCF 2013
School of Modern Languages
University of Leicester
University Road
Leicester LE1 7RH
UK

13e Conférence Francophone sur l’Extraction et la Gestion des Connaissances 
29 janvier – 01 février 2013, Toulouse, France

http://www.irit.fr/EGC2013/

Président d’honneur : Fionn Murtagh,Royal Holloway, University of London.

Dans le prolongement des éditions précédentes, EGC 2013 ambitionne de regrouper chercheurs, industriels et utilisateurs francophones issus des communautés Bases de Données, Apprentissage, Représentation des Connaissances, Gestion de Connaissances, Statistique et Fouille de données.
Aujourd’hui, avec le développement des nouvelles technologies, de plus en plus de données sont générées. Aussi il devient indispensable de proposer des méthodes et des outils capables de les acquérir, de les stocker, de les représenter, de les indexer, de les intégrer, de les classifier, d’extraire les connaissances pertinentes pour les décideurs et de les visualiser. Pour répondre à cette attente, de nombreux projets de recherche se développent autour de l’extraction de connaissances à partir de données (Knowledge Discovery in Data), ainsi que sur la gestion de connaissances (Knowledge Management).
L’objectif de la conférence EGC 2013 est de rassembler, d’une part les chercheurs des disciplines connexes (apprentissage, statistique et analyse de données, systèmes d’information et bases de données, ingénierie des connaissances, etc.), et d’autre part les spécialistes d’entreprises qui déploient des méthodes d’extraction et de gestion des connaissances, afin de contribuer à la formation d’une communauté scientifique dans le monde francophone autour de cette double thématique de l’extraction et de la gestion de connaissances (cf. les thèmes de la conférence).
Cette manifestation vise à stimuler le développement de la communauté EGC en offrant un lieu privilégié d’échanges entre chercheurs et spécialistes industriels, d’où devraient émerger les besoins et enjeux futurs de la discipline.

L’UNIVERSITÉ  « 1 DECEMBRIE 1918 »  d’ALBA IULIA

LA FACULTÉ d’HISTOIRE ET LETTRES

LE DÉpartEmenT de PHilologie

Le Centre de Recherches Philologiques et Dialogue Multiculturel

Le Centre de Recherche et Innovation en Education Linguistique

Le Centre de Recherche de l’Imaginaire Speculum

 

organisent

la SESSION SCIENTIFIQUE INTERNATIONALE

Le Dialogue des Cultures entre Tradition et Modernité

La XVe édition

Alba Iulia, les 6-8 juin 2013

 

Axes de Discussion  proposÉS:

  • Rapports, connexions, interférences culturelles dans l’espace européen, en synchronie et diachronie
  • Culture et civilisation roumaines en contexte européen. Histoire, actualité et perspectives
  • Discours, langage, communication – dans la perspective des défis contemporains
  • Traductologie et interprétariat
  • ·        Didactique des disciplines philologiques : perspectives modernes dans l’enseignement secondaire et universitaire
  • New Age et littérature

 La fiche d’inscription des participants, respectivement le titre de la communication, le résumé de celle-ci (dans les 500 mots – une page au maximum) et 5-8 mots-clé, dans la langue de soutenance de la communication, sont à envoyer avant le 1er mai 2013, aux personnes de contact :

  • pour les articles en roumain : Chargée de cours, Docteur ès Lettres Marcela Ciortea: marcela.ciortea@yahoo.com
  • pour les articles en français : Chargée de cours, Docteur ès Lettres Coralia Telea: corahandrea@yahoo.com
  • pour les articles en anglais : Maître des conférences, Docteur ès Lettres Rodica Pioariu: rpioariu@yahoo.com
  • pour les articles des étudiants en licence et maîtrise, pour ceux des doctorants : Chargée de cours, Docteur ès Lettres Gabriela Chiciudean: gabrielachiciudean@gmail.com
  • pour les articles des enseignants de l’enseignement secondaire : Maître des conférences, Docteur ès Lettres Diana Câmpan: dcampan2002@yahoo.com

Le Comité scientifique de la session opérera l’analyse et la sélection des thèmes proposés, suite auxquelles les organisateurs communiqueront aux personnes ayant annoncé leur inscription l’acceptation du thème proposé, avant le 15 mai 2013.

Suite au processus d’évaluation, les articles seront publiés dans la revue Annales Universitatis Apulensis, Series Philologica (ISSN 1582-5523), revue accréditée par le CNCS, en 2011 – dans la catégorie B et indexée dans la Base Internationale de données CEEOL, dans la revue JoLIE (ISSN 2065-6599), accréditée par le CNCS, en 2011 – dans la catégorie C et indexée dans les Bases Internationales de Données COPERNICUS, EBSCO et PROQUEST, dans Revista de Studii Doctorale. Filologie ou bien dans le volume  Proceeding de la Conférence (Editura Aeternitas, accréditée par le CNCS, dans la catégorie C, en 2011, pour le domaine Philologie), jusqu’à la fin de l’année 2013.

Les droits de participation, fixés par les organisateurs à 150 RON, seront payés dans le compte RO47TREZ002504601X000270 ouvert à Trezoreria Alba Iulia, cod fiscal (CUI) 5665935, une copie du document attestant le paiement étant à envoyer par courrier électronique à la personne de contact, avant le 1er Juin 2012.

Les consignes de publication seront transmises ultérieurement.

Les offres de logement seront communiquées aux personnes qui vont confirmer leur participation à la session.

Les organisateurs restent à votre disposition pour toute information supplémentaire.

Ce sera avec grand plaisir et intérêt que nous vous accueillerons à Alba Iulia!

Chennai 2013

DATE DE L’ÉVÉNEMENT: JEUDI 14 FÉVRIER 2013 – 08:00 – DIMANCHE 17 FÉVRIER 2013 – 20:00
Présentation:

La Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) organise le 3e Congrès régional de sa Commission pour l’Asie-Pacifique (CAP) du 13 au 16 février 2013, à Chennai, sur le thème «Le français en Asie-Pacifique : la passion et la raison». La CAP regroupe les associations des enseignants de français de 22 pays et c’est l’Indian Association of Teachers of French (IATF) qui est chargée de la réalisation de ce congrès avec la collaboration de plusieurs établissements scolaires et professionnels

Site du congrès: http://chennai2013.fipf.org

Heredia 2014

DATE DE L’ÉVÉNEMENT: LUNDI 3 FÉVRIER 2014 – 09:00 – VENDREDI 7 FÉVRIER 2014 – 19:00
Présentation:

XVIème Congrès de l’Amérique latine et  les Caraïbes de la FIPFSEDIFRALE 2014,

Heredia,  Costa Rica

Le français naturellement
Le Costa Rica est très heureux d´accueillir du 3 au 7 février 2014 les XVIèmes « SEDIFRALE », le congrès régional des professeurs de français pour l´Amérique latine et les Caraïbes. Portées par la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) et relayées sur place par l’Association costaricienne des professeurs de français (ACOPROF), soutenues par la Commission pour l´Amérique latine et les Caraïbes (COPALC),   les XVIèmes SEDIFRALE auront pour devise « le français naturellement » et traiteront selon six axes des principales thématiques de l´enseignement et de la recherche en français langue étrangère.

Site du congrès: http://heredia2014.fipf.org

L’UNIVERSITÉ  « 1 DECEMBRIE 1918”  d’ALBA IULIA

La  Faculté d’Histoire et Lettres

Le Centre de Recherches Philologiques et Dialogue Pluriculturel

Le Centre de Recherche et Innovation en Education Linguistique – C.I.E.L.

Le Centre de Recherche de l’Imaginaire Speculum

Le Département de Philologie

 

o r g a n i s ent

la 14e édition de la SESSION SCIENTIFIQUE

INTERNATIONALE

Le Dialogue des Cultures

entre Tradition et Modernité

 

Edition anniversaire – deux décennies d’enseignement universitaire philologique à Alba Iulia

 

Alba Iulia, 17-18 mai 2012

 

http://www.uab.ro/sesiuni_2012/dialogul_culturilor/

 

Axes de Discussion  proposÉS:

 

  • Rapports, connexions, interférences culturelles dans l’espace européen, en synchronie et diachronie
  • Culture et civilisation roumaines en contexte européen. Histoire, actualité et perspectives
  • Guerre et littérature
  • Discours, langage, communication – dans la perspective des défis contemporains
  • L’art de la traduction – art de la connaissance
  • Didactique des disciplines philologiques
  • Vintilă Horia (1915-1992) : (re)lectures
  • 2012 : L’année Caragiale
  • La philologie d’Alba Iulia – le dialogue des générations : personnalités, valeurs patrimoniales, attitudes

 

Date limite pour l’inscription des participants, la proposition du titre et du résumé (dans les 500 mots – une page au maximum) et 5-8 mots-clé dans la langue de soutenance de la communication : 25 avril 2012

Personnes de contact :

Le texte de chaque communication sera soumis à la lecture du comité scientifique. Par conséquent, les participants à la conférence sont invités à envoyer par e-mail le texte de leur communication jusqu’au 1er Mai au plus tard.

Suite à une sélection une partie des articles sera publiée dans la revue du Département de Philologie, Annales Universitatis Apulensis, Series Philologica (ISSN 1582-5523), revue accréditée par CNCS dans la catégorie B en 2011 et indexée dans la Base internationale de données CEEOL. D’autres articles seront inclus soit dans la revue JolIE (ISSN 2065-6599), accréditée  CNCS, 2011, catégorie C,  indexée dans les Bases internationales de données COPERNICUS, EBSCO et PROQUEST, soit dans le volume Conference Proceeding (Editura Aeternitas, accréditée par CNCS, 2011, pour le domaine Philologie) jusqu’à la fin de l’année 2012.

Droits de participation et de publication :

Les organisateurs ont fixé les droits de participation à 150 RON.

Les participants sont invités à utiliser le compte R047TREZ002504601X000270, ouvert à Trezoreria Alba Iulia. Veuillez utiliser les détails suivants : Code IBAN: R047TREZ002504601X000270, code fiscal 5665935, Bénéficiaire : Universitatea „1 Decembrie 1918”Alba Iulia. Une copie du document sera envoyée par email à la personne de contact.

L’adresse  de l’institution : Université « 1 Decembrie 1918 » Alba Iulia, Faculté d’Histoire et Philologie, Départment de Philologie, 11-13,  rue Nicolae Iorga, 510009 Alba Iulia, Roumanie. Téléphone : 0258 / 811412, extension 177.

Les consignes de publication seront transmises ultérieurement.

Les offres de logement seront communiquées aux personnes qui vont confirmer leur participation à la session.

Les organisateurs restent à votre disposition pour toute information supplémentaire.

Ce sera un très grand plaisir de vous avoir parmi nous à Alba Iulia !

Conférences francophones 2012

http://www.wikicfp.com/cfp/servlet/event.showcfp?eventid=17334©ownerid=

http://egc2012.labri.fr/

http://www.csulb.edu/colleges/cla/departments/rgrll/frenchconference2012/call_for_papers/

http://asu.edu/clas/silc/wif/

http://lasigpc8.epfl.ch/idrisi/

http://avlic2012.blogspot.com/2011/12/interpretes-francophones-lsq-francais.html

http://www.hivvaccineenterprise.org/hive/events/event/799

http://www.metropolis2012.net/content/pre-conference-workshops

http://cal-conference.fr/

http://service.tsi.telecom-paristech.fr/cgi-bin/conference/list.cgi

http://www.vihgeneve2012.com/

http://www.vide.org/elspec2012/

http://www.csulb.edu/colleges/cla/departments/rgrll/frenchconference2012/

http://www.scics.gc.ca/english/conferences.asp?a=viewdocument&id=1394

http://en.fa.ru/university/news_events/Pages/15.03.2012%20-%20The%202nd%20International%20Francophone%20Research-and-Practice%20Conference.aspx

Candidatures pour un Master d’etudes europeennes, specialite

Europe centrale et orientale

Le Bureau Europe centrale et orientale de l’Agence universitaire de la
Francophonie (AUF) a le plaisir de vous presenter un appel a
candidatures pour un Master d’etudes europeennes, specialite
Europe centrale et orientale, formation de deux ans organisee par le Centre
d’etudes europeennes de l’Universite de Szeged (Hongrie), en partenariat
avec le Centre d’etudes europeennes de l’Universite Jean Moulin Lyon 3
(France) et l’Institut d’etudes europeennes de l’Universite Catholique
de Louvain (Belgique).

Le Centre d’etudes europeennes de l’Universite de Szeged est repute
pour son dynamisme et par l’organisation des evenements internationaux tels
que son Universite Europeennes d’ete et la possibilite qu’il
offre d’acquerir en langue francaise un diplome de Master d’etudes
europeennes reconnu au niveau europeen.

Toutes les informations necessaires (conditions d’admission,
presentation, programme du master) sont disponibles sur le site web
http://www.masteretudeeuropeenne.eu.

Veuillez trouver ci-joint des documents sur le Master d’etudes
europeennes, pour diffusion aupres des personnes que vous jugeriez
susceptibles d’etre interessees.

Pour toute information supplementaire, veuillez contacter:

*Monsieur Eric Blin**
<http://www2.u-szeged.hu/etk/index.php/fr/lecentre/equipe/306>*
Responsable administratif
Tel.: +36 (62) 546-700
Fax: +36 (62) 544-193
E-mail: eric@jgytf.u-szeged.hu <mailto:eric@jgytf.u-szeged.hu>

Candidatures pour le master Erasmus Mundus en biotechnologie

Le Bureau Europe centrale et orientale de l’Agence universitaire de la

Francophonie (AUF) a le plaisir de vous presenter un appel a
candidatures pour le master Erasmus Mundus en biotechnologie, le ÂŤ
Biohealth Computing European Master Âť, formation proposee par
L’universite Joseph Fourier de Grenoble, France. S’appuyant sur un reseau d’universites et d’entreprises europeennes, ce
programme international vise a  former des etudiants capables de
concevoir des outils informatiques innovants au service des
biotechnologies molĂŠculaires et de la recherche clinique. En assurant la
coordination de ce master, l’UJF est desormais partenaire de trois
masters Erasmus mundus. Le consortium /BioHealth Computing/ rassemble 5 universites :
l’universite Joseph Fourier de Grenoble, l’universite de Barcelone
(Espagne), l’universite de Turin (Italie), l’universite de Maastricht
(Pays-Bas), l’universite des sciences agricoles et de medecine
veterinaire de Cluj-Napoca (Roumanie), mais aussi des industriels et des
entreprises prives dans le domaine des biotechnologies*. Ce reseau unique en Europe a pour but d’ameliorer l’efficacite et la
qualite de la recherche clinique. C’est pourquoi a  la rentree 2011, il
ouvre un master europeen en biotechnologie, le /Biohealth Computing
European Master/. Soutenu par le programme Erasmus mundus, cette
formation integree au master Ingenierie pour la sante et le medicament
(ISM) de l’universite Joseph Fourier souhaite offrir a  ses etudiants des
debouches dans les domaines de la recherche clinique, la sante
environnementale et animale, la biotechnologie moleculaire et les
mathematiques informatiques. Veuillez trouver ci-joint des documents de presentation sur le master
Erasmus Mundus en biotechnologie, pour diffusion aupres des personnes
que vous jugeriez susceptibles d’etre interessees. Pour en savoir plus : http://www.biohealth-computing.eu/ Pour toute information supplementaire, veuillez contacter:
Prof. Philippe Sabatier, PhD Faculte de Medecine, Bat. Jean Roget,  FR-38706 La Tronche Philippe.Sabatier@imag.fr <mailto:Philippe.Sabatier@imag.fr>
michel.seve@ujf-grenoble.fr <mailto:michel.seve@ujf-grenoble.fr> Le Bureau Europe centrale et orientale de l’Agence universitaire de la
Francophonie

Bourses d’excellence Ampère 2011-12

Critères de candidature :

  • Niveau d’études : M1 ou M2
  • Age : Etre âgé de 26 ans maximum à la date limite candidature (être né le ou après le 25 février 1985)
  • Nationalité : Etre de nationalité étrangère
  • Diplôme :
– Candidat en Master 1 : justifier de l’obtention du diplôme de Licence (équivalent à 180 crédits européens ECTS) ou d’un diplôme/niveau équivalent reconnu par l’ENS de Lyon
– Candidat en Master 2 : justifier du niveau Master 1 (équivalent à 240 crédits européens ECTS) ou d’un diplôme/niveau équivalent reconnu par l’ENS de Lyon (Exemple : MPhil )
  • Type de séjour : Inscription dans un Master 1 ou 2 de l’ENS. Les étudiants sélectionnés au niveau M2 ne pourront pas partir en séjour d’études ou stage à l’étranger
  • Montant de la bourse : 1000 euros/mois et exonération des droits d’inscription administratif
  • Durée de la bourse :
– M2 : 12 mois
– M1 : 12 mois, renouvelable 12 mois en M2 sous réserve que l’étudiant remplisse les critères académiques
  • Nombre de bourses :
– 10 en Sciences exactes
– 10 en Lettres et Sciences humaines

Niveau de langue recommandé :

– Candidat en Lettres et Sciences humaines :
Niveau  de  français suffisant  pour  intégrer  dans  de  bonnes  conditions  la formation prévue : Niveau C1 recommandé.
Fournir obligatoirement une attestation de votre niveau de français.- Candidat en Sciences exactes :
Niveau  de  français et/ou anglais suffisant  pour  intégrer  dans  de  bonnes  conditions la formation prévue.
Fournir obligatoirement une attestation de votre niveau de français et d’anglais

Calendrier

  • Date limite de réception des dossiers : 25 février 2011
Envoyer le formulaire de candidature et les documents requis à :
École normale supérieure de Lyon
Service mobilité internationale – Bourses Ampère
15 parvis René Descartes – BP 7000
69342 Lyon Cedex 07 – FRANCE

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte.

  • Date de réponse : Début mai 2011. Si votre demande est acceptée, vous recevrez une lettre de pré-inscription et les démarches pour votre inscription définitive.

Contact :
Tél : +33 4 37 37 66 82
Fax : +33 4 37 37 63 60
email: ampere.scholarship@ens-lyon.fr

Pour plus d’infos, visitez egalement http://www.ens-lyon.eu/23577289/0/fiche___pagelibre/&RH=ENS-LYON-FR-VENIR&RF=ENS-LYON-FR-VENIR-BO

Софийски университет

“Св. Климент Охридски”

Факултет по класически и нови филологии

Катедра по Романистика

Бул. Цар Освободител 15, София 1504

Тел.: 02 9308281

E-mail: romanistika@mail.bg

Université de Sofia

Saint Clément d’Ohrid

Faculté des Lettres classiques et modernes

Département d’Etudes romanes

15 Bd Tzar Osvoboditel, 1504 Sofia, Bulgarie

Tél.: 00359 2 9308281

E-mail: romanistika@mail.bg

Colloque international

Sofia, 5-6 novembre 2011

Le Département d’Etudes romanes de l’Université de Sofia « Saint Clément d’Ohrid » organise un Colloque international dont les travaux se dérouleront dans deux sections : une section littéraire autour du sujet « L’éloquence des gestes » ; une section linguistique autour du sujet « Enjeux linguistiques et interculturels de la politesse ».

Le Colloque aura lieu les 5 et 6 novembre 2011, à l’Université de Sofia. Les participants disposeront de 20 minutes pour présenter leur communication, chaque exposé étant suivi d’une discussion de 10 minutes. Les langues de travail du Colloque sont le français, l’italien, le roumain et le bulgare. Les textes des communications (de 15 pages standard la moyenne) seront publiés dans les Actes du Colloque.

Les demandes de participation accompagnées du sujet de la communication et d’un résumé d’une dizaine de lignes sont à adresser à l’adresse électronique du Département jusqu’au 30.04.2011. Les taxes de participation de 30 euros par personne seront à verser au moment de l’inscription au Colloque.

Pour tout renseignement supplémentaire, s’adresser au Département d’Etudes romanes (Tél. : +359 2 93 08 281 ; Courriel : romanistika@mail.bg).

.

Prof. Sylvia BOTEVA

Responsable du Département d’Etudes romanes

Section littéraire

L’éloquence des gestes

Les gestes sont l’expression à la fois naturelle et culturelle de l’humain. Manifestation des postures et des mouvements du corps, ils rendent visible notre individualité physique, lui confèrent une expressivité. Les gestes représentent également le moyen premier d’agir sur l’environnement naturel, l’adaptant à nous mais aussi nous permettant de nous adapter à lui. Enfin, ils nous aident à mieux communiquer avec nos prochains, ajoutant leur part de signification à la parole. Ils rendent également possibles les échanges avec les étrangers, là où la langue maternelle ne passe pas. À tous ces titres, les gestes fondent l’alphabet de ce que Marcel Mauss appelle les « techniques du corps ». Ils sont par ailleurs constitutifs d’un code symbolique auquel la littérature s’est toujours montrée attentive.

Notre colloque se propose donc d’explorer ces trois voies magistrales – naturelle, culturelle, symbolique – qu’ouvrent les gestes. Chacune de ces voies peut avoir une prolongation en direction notamment du comique et du tragique, du psychologique et du social, du privé et du public, du quotidien et de l’exceptionnel. Les futures contributions permettront de dessiner ainsi une cartographie des gestes, – certes mouvante – d’en mesurer l’éloquence et l’évolution historique.

Section linguistique

Enjeux linguistiques et interculturels de la politesse

La politesse fait partie des règles et des contraintes dites « rituelles » qui, sans avoir une fonction communicative officielle, gèrent les bonnes relations interpersonnelles dans les échanges quotidiens. Elle adoucit l’intrusion dans le « territoire » de l’autre que constituent les actes langagiers directifs (ordre, demande, conseil, …). La réalisation de ces actes diverge considérablement dans les différentes langues, vu que les limites de ce « territoire » personnel, leur transgression possible varient largement d’une culture à l’autre.

La politesse, le bon ton, s’associent également aux stratégies discursives qui visent à atténuer les actes menaçant la face de l’autre ou à renforcer ceux qui la valorisent. Elle a trait aussi à la protection de sa propre face : éviter, par exemple, l’autovalorisation, la satisfaction de soi, mal vues en principe par la société.

Le phénomène de la politesse est présent dans chaque culture, dans chaque langue. Ses manifestations sont pourtant différentes, chaque communauté linguistique ayant ses propres normes par rapport auxquelles un comportement est jugé approprié ou inapproprié à la situation de communication donnée.

La bonne connaissance de ces divergences, des règles de comportement social, spécifiques pour la communauté linguistique concrète, permettraient d’éviter des problèmes sérieux dans la communication interculturelle. D’où l’intérêt du sujet choisi pour ce colloque. Les observations sur les règles régissant le comportement social et sur leur réalisation linguistique, leur analyse contrastive seraient très utiles pour l’enseignement des langues, ainsi que pour la formation de futurs traducteurs.

Demande de participation

Nom Prénom

Titre universitaire

Université (ou Centre de recherche), ville, pays

Adresse

Téléphone E-mail
Titre de la communication
Moyens techniques nécessaires à la présentation de votre communication

Souhaitez-vous faire une réservation à l’hôtel?*

* Notre courrier suivant vous donnera les prix approximatifs des nuitées.

UNIVERSITE DE ZAGREB – CROATIE

FACULTE DES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

DEPARTEMENT DES ETUDES ROMANES

UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE EN FRANÇAIS

FRANCONTRASTE 2010

PREMIER COLLOQUE FRANCOPHONE INTERNATIONAL

DE L’UNIVERSITE DE ZAGREB

2-4 décembre 2010

APPEL A CONTRIBUTION

LE FRANÇAIS EN CONTRASTE : LANGUE ET CULTURE FRANCOPHONES

DANS L’ESPACE DE LA COMMUNICATION

Bien que les termes de culture, Francophonie et communication soient fréquemment utilisés dans les études sur la présence de la langue française dans le monde, il s’avère parfois difficile de définir de façon satisfaisante un cadre susceptible d’embrasser tous leurs aspects, à plus forte raison lorsqu’ils se rencontrent et se recoupent. La culture francophone désigne un partage de valeurs autour de l’usage de la langue française à l’échelle mondiale, mais ce terme peut aussi désigner une corrélation de réseaux d’intérêts qui dépassent le niveau culturel pour se faire jour dans les domaines des technologies et des phénomènes socioculturels unissant les êtres humains. A ce titre, elle s’inscrit dans l’espace, tant géographique que conceptuel, et lance un nouveau défi à ceux qui s’efforcent d’observer et de penser la Francophonie. En effet, le langage et l’espace sous-tendent la communication dans toute sa diversité, qu’il s’agisse de leurs aspects cognitifs ou de la richesse de leurs manifestations multimodales (verbales et non-verbales). Lorsqu’on considère la sphère communicationnelle et l’expérience de la communication dans l’espace, avec toutes les relations réciproques et plurielles qui s’expriment à sa faveur, le constat s’impose de la nécessité d’une approche contrastive et pluridisciplinaire.

Le présent Colloque propose de faire émerger une réflexion pluridisciplinaire et contrastive sur les études francophones du point de vue des sciences du langage, de la didactique des langues étrangères, de l’activité traduisante et de la littérature, réflexion qui s’efforcera de mettre en évidence les aspects en corrélation au sein de la langue et la culture francophones, (re)situées dans l’espace de la communication. Compte tenu de l’ampleur de ces concepts, nous attendons les contributions qui offriront des visions et interprétations différentes des caractères complexes de l’expression francophone et des observations pratiques de ses manifestations sous toutes leurs formes. Les travaux plaçant plus précisément les concepts mentionnés sous une perspective contrastive seront particulièrement appréciés.

Les étudiants sont également chaleureusement invités à soumettre tout article traitant d’un thème pertinent dans le cadre des pistes d’étude tracées ci-dessus.

Nous encourageons les contributions situées dans une seule discipline ou dans une perspective pluridisciplinaire relevant des champs suivants :

1. Espace et sciences du langage

–         espace et approche contrastive

–         la spatialité : le langage dans l’espace et l’espace dans le langage

–         l’analyse du discours : espace en langue et en discours

–         description statique et dynamique de l’espace : marqueurs du temps

–         et de l’aspect

–         l’espace et la description syntaxique : linguistique de corpus et TAL

–         l’espace et l’énonciation

–         espace en pragmatique et multimodalité de la communication

–         espace et dynamique métaphorique du langage

–         le geste et la proxémie dans la communication verbale

2. Espace et didactique

–         l’enseignement de la communication en langue étrangère

–         la spatialité à la lumière du SGAV et du Verbotonal

–         l’interculturel : l’appropriation symbolique de l’espace dans la

–         communication en langues étrangères et secondes

–         activités et stratégies de communication dans l’espace didactique

–         l’espace dans les pratiques d’enseignement

–         activités de communication langagière et stratégies d’expression

–         nouveaux enjeux didactiques : action et interaction

–         Cadre européen commun de référence pour les langues et la tâche

–         communicative

–         Internet : un nouvel espace dans l’enseignement/apprentissage des

–         langues

–         compétence socioculturelle dans l’apprentissage et l’enseignement du

–         français (repères géographiques utilisés par une communauté dans la

–         perception de son espace, variations sociolinguistiques régionales,

–         repères régulant la relation corps/espace tels que la gestuelle ou la

–         proxémique)

–         la francophonie aujourd’hui

3. Espace et activité traduisante

–         analyse contrastive de textes traduits du français

–         la traduction : espace d’un partage des langues

–         espace interculturel en traduction

–         langue, traduction et mondialisation : espace d’interactions

–         la traduction poétique : un espace ouvert

–         espace de créativité en traduction

–         espace virtuel et activité traduisante

–         la traduction de textes lointains dans l’espace et dans le temps

–         la traduction : instrument de communication

–         traductologie et applications

–         terminologie et applications

4. Espace et littérature

–         la création de l’espace dans la narration littéraire

–         la fonction symbolique de la spatialité – lieux « éloquents » et lieux

–         « muets »

–         les espaces romanesques comme espaces de la remémoration

–         la poétique des lieux et l’a-topie

–         la mise en signe de l’espace dans la poésie, l’étendue matérielle de la

–         page

–         espace et lecture / espace et écriture

–         topie – u/topie(s) – hétérotopies

–         la topographie du plaisir

–         les espaces virtuels

–         la génétique du lieu dans la littérature

–         ancrage géographique du récit

–         perception de l’espace romanesque

–         théâtre et mise en scène spatiale

–         corps humain, corps social : contact et confrontation

CONFERENCIERS PLENIERS :

Jacques Cortès (Université de Rouen, Université de Franche-Comté à Besançon)

Nenad Ivić (Université de Zagreb)

Julio Murillo Puyal (Universidad Autonoma de Barcelona)

Raymond Renard (Université de Mons-Hainaut)

Olivier Soutet (Université de Paris IV Sorbonne)

Gilles A. Tiberghien (Université de Paris I Panthéon et Université de Paris VIII)

Dražen Varga (Université de Zagreb)

COMITE SCIENTIFIQUE :

Ivana Franić (Université de Zagreb)

Nenad Ivić (Université de Zagreb)

Evaine Le Calvé Ivičević (Université de Zagreb)

Vanda Mikšić (Université de Zagreb)

Bogdanka Pavelin Lešić (Université de Zagreb)

Ida Rafaelli (Université de Zagreb)

Raymond Renard (Université de Mons-Hainaut)

Paul Rivenc (Université de Toulouse Le Mirail)

Olivier Soutet (Université de Paris IV Sorbonne)

Ingrid Šafranek (Université de Zagreb)

Dražen Varga (Université de Zagreb)

Yvonne Vrhovac (Université de Zagreb)

COMITE D’ORGANISATION :

Présidente : Bogdanka Pavelin Lešić

Coprésidentes : Evaine Le Calvé Ivičević, Ivana Franić, Vanda Mikšić

Membres :

Vedrana Berlengi

Gorana Bikić Carić

Jean Maifreddy

Lidija Orešković Dvorski

Sylvain Tanquerel

Aurélie Trujillo Trujillo

Maja Zorica

DATE LIMITE DE SOUMISSION :

Les participants sont priés de remplir la fiche d’inscription ci-jointe et de la retourner par courriel avant le 2 mai 2010. Les communications ne devront pas dépasser 15 minutes, suivies d’une discussion.

Prière de faire parvenir la fiche d’inscription dûment remplie aux adresses suivantes :

francontraste@ffzg.hr

ou lodvorsk@ffzg.hr

Nous nous chargeons de faire savoir aux participants si leurs résumés ont été acceptés au plus tard le 15 juin 2010.

Les communications devront être également soumises sous forme écrite jusqu'au 1er octobre 2010 (6 pages + bibliographie) pour que l'on puisse à la fin du colloque distribuer aux participants les CD avec les communications écrites, lequel précédera les Actes du colloque.
 
TYPES DE CONTRIBUTION AU COLLOQUE :
- les conférenciers pléniers  auront à leur disposition 45 minutes de conférence plénière dont il faut prévoir environs 10 min pour les questions de l'audience.
-  communications orales de 15 minutes + 5 minutes de discussion
-  possibilité de proposer une table ronde ou bien un atelier en proposant la thématique qui, après avoir affiché le titre de la table ronde/de l'atelier sur le site web du Colloque, réunirait une équipe d'intervenants au cours d'une séance table ronde/atelier d'une durée de 2h30
- possibilité de participer dans la séance de présentations par affiches (poster présentations) accompagnée d'une présentation orale de 5 minutes
-  possibilité de participer en tant qu'auditeur (sans présentation)

Le programme détaillé du Colloque sera diffusé aux participants courant septembre.

L’organisateur entame des démarches pour pouvoir soutenir financièrement les participants quant à leurs frais de transport et d’hébergement.

HEBERGEMENT :

A titre d’information, l’hôtel International, situé à proximité de la Faculté des sciences humaines et sociales, offrent des prix avantageux aux participants, qui vont de 600 kunas (82 EUR) pour une personne à 950 kunas (130 EUR) pour deux personnes. On peut également se renseigner auprès de l’hôtel Dora, où les prix vont de 457 kunas (62 EUR) à 714 kunas (97 EUR), visiter www.zug.hr. Pour les étudiants et les groupes l’hébergement est possible à l’auberge de jeunesse Buzz, avec une fourchette de prix entre 120 kunas (17 EUR) et 330 kunas (46 EUR), visiter www.buzzbackpackers.com.

FRAIS D’INSCRIPTION:

Etudiants : 30 EUR

Autres : 70 EUR

 
PAIEMENT :
Compte courant : Zagrebacka banka 2360000 - 1101311177
Indice de référence° : 2 280 21177 (a mentionner sur le virement)
SWIFT/BIC : ZABAHR2X
IBAN : HR1823600001101311177

Nom du titulaire : Faculté des sciences humaines et sociales

Adresse du titulaire: Rue de Ivan Lučić 3

PUBLICATION:

Les organisateurs prévoient de publier une sélection représentative des communications faites lors du Colloque.

L’UNIVERSITÉ  „1 DECEMBRIE 1918”  d’ ALBA IULIA


Le Département de langues Modernes

Le Centre de Recherche et Innovation en Education Linguistique – C.I.E.L.

Le Centre de Recherches Philologiques et Dialogue Pluriculturel

de la Faculté d’Histoire et Lettres

o r g a n i s e

LA 10e CONFÉRENCE ANNUELLE INTERNATIONALE

Interdisciplinaire et transdisciplinaire

en langue littérature et pédagogie/didactique

dates : du 28 au 29 MAI  2010

http://www.uab.ro/sesiuni_2010/limbi_moderne/index.htm

« L’interdisciplinarité suppose un dialogue et l’échange de connaissances, d’analyses, de méthodes entre deux ou plusieurs disciplines. Elle implique qu’il y ait des interactions et un enrichissement mutuel entre plusieurs spécialistes. » nous dit le Dictionnaire encyclopédique de l’enseignement et de la formation (Sous la direction de Christiane Etévée et Philippe Champy. Paris : Nathan, 1994. p. 561- 563). Evidemment, l’interdisciplinarité vise, en égale mesure, les sciences exactes et les sciences humaines. Certaines disciplines traditionnelles pourraient être considérées plus interdisciplinaires que d’autres. C’est le cas de la philosophie, de l’anthropologie, des mathématiques, des affaires, de l’éducation, de l’écologie et de l’histoire.  D’autres champs plus récents, tels que la cybernétique, la théorie des systèmes, et les médias sont également hautement interdisciplinaires. En effet, toutes les disciplines qui ont aujourd’hui un statut indépendant étaient pratiquées par les Grecs anciens sous la dénomination de philosophie. La logique était pratiquée par Platon comme philosophie pour être individualisée plus tard par Aristote. C’est toujours Aristote qui a pratiqué la physique en tant que cosmologie. La seule différenciation réside dans une individualité méthodologique. Par conséquent, les disciplines d’aujourd’hui ne sont rien d’autre que le résultat d’une spécialisation des problèmes philosophiques.

Au Moyen Âge et à l’époque classique, l’interdisciplinarité était une réalité. Au XIXe siècle, le nombre de matières s’accroît et la spécialisation des professeurs s’affirment. Au XXe siècle, cette tendance se confirme. En effet, il semblerait que la notion de discipline ne soit pas une réalité historique, mais qu’elle ait bien été conditionnée par l’exigence universitaire de spécialisation. Cependant, dans les années 80, cette notion d’interdisciplinarité refait surface. Dès lors que notre regard sur le monde change, évolue, l’approche interdisciplinaire s’impose de manière évidente. En effet, selon, E. Morin, « il s’agit désormais de concevoir  les objets comme des systèmes ».

L’interdisciplinarité tout en favorisant la recherche des interactions des savoirs et de leur complémentarité nous invite à une certaine ouverture d’esprit. Cette notion d’interdisciplinarité n’est en aucun cas une valeur en soi, c’est avant tout une approche. Les formes qu’elle peut prendre sont différentes : la complémentarité (deux ou plusieurs disciplines concourent à un objectif commun) ; la circulation (quand une discipline utilise, importe ou s’approprie les concepts d’une autre discipline) ; la fusion  (la construction d’une nouvelle discipline avec des personnes issues de champs disciplinaires différents) ; et la confrontation ( elle permet de croiser des points de vue sur un objet ou une question).

A côté de la notion d’interdisciplinarité, celle de transdisciplinarité est souvent véhiculée et controversée. La définition générale de la transdisciplinarité, celle de moyen de communication entre disciplines du savoir habituellement séparées, est élargie par d’autres du genre : modalité de production du savoir scientifique qui mène à la transgression des frontières scientifiques (Helga Nowotny) ; un cadre de travail élargi qui transcende les limitations du travail disciplinaire (Basarab Nicolesco et Edgar Morin). Julie Klein, par ailleurs, retrace l’histoire du concept dans son intervention The Transition to Transdisciplinarity.

La recherche transdisciplinaire est en cours de développement. « Elle inclut à la fois la coopération au sein de la communauté et le dialogue entre le monde de la recherche et la société dans son ensemble. » Elle dépasse par conséquent « les frontières entre les disciplines scientifiques d’une part et entre le domaine scientifique et  les autres champs sociaux de l’autre », incluant un dialogue entre science et société au sujet des faits, des pratiques et des valeurs. » (Urs Wiesmann, Susette Biber-Klemm, Walter Gorssenbacher-Mansuz, Gertrude Hirsch Hadorn, Holger Hoffmann-Riem, Dominique Joye, Christian Pohl et Elisabeth Zemp (td-net, Académies suisses des sciences) « Comment renforcer la recherche transdisciplinaire : une synthèse en quinze propositions ». Le texte intitulé « Enhancing Transdisciplinary Research: A Synthesis in Fifteen Propositions » (Chapter 29) fait partie de l’ouvrage collectif : Handbook of Transdisciplinary Research, Hirsch Hadorn, G. et al. (eds.), Berlin Springer Verlag, 2008, p. 183. Traduit de l’anglais par Frederic Darbellay (IUKB, Sion). Relecture de la traduction par Anne Zimmermann – CDE, Université de Berne.)

Les recherches interdisciplinaire et transdisciplinaire nous permettent d’identifier quelques problèmes majeurs. Ils font référence au langage, aux méthodes, aux contraintes institutionnelles et aux contraintes cognitives. Comme chaque discipline a développé son propre langage, l’interdisciplinarité et la transdisciplinarité requièrent une adaptation et une appropriation des différentes modalités d’utilisation de ce langage, ce qui peut conduire à des difficultés au niveau de la communication des résultats de la recherche, à l’emprunt de termes techniques parfois peu compris par des scientifiques venant d’autres disciplines impliquées. Les disciplines sont souvent dévouées à leurs propres méthodes d’investigation, ce qui peut conduire à des mécompréhensions et oppositions. Les institutions, souvent de manière disciplinaire, peuvent apparaître comme la première entrave à la recherche interdisciplinaire et transdisciplinaire.

Est-il possible de développer une méthode propre à la recherche interdisciplinaire et transdisciplinaire ? En quelle mesure peut-on parler d’interdisciplinarité ou de transdisciplinarité en langue et littérature au cours des siècles ? Quel est l’impact de l’interdisciplinarité sur l’éducation et, plus spécifiquement, sur l’institutionnalisation des programmes de formation interdisciplinaire?

Ce sont quelques axes de discussion groupés comme suit :

  1. 1. Interdisciplinaire et /ou transdisciplinaire en langue : sur l’origine des mots et leur utilisation dans les langages spécialisés, différents types de grammaires, linguistiques mathématiques / comutationnelles. L’horizon de la traduction.
  1. 2. Interdisciplinaire et /ou transdisciplinaire en littérature : la rencontre de la littérature avec des domaines apparentés ou avec les sciences et la technique – le rapport entre littérature et linguistique, littérature et arts, littérature et histoire, littérature science-fiction.
  1. 3. Interdisciplinaire et /ou transdisciplinaire en pédagogie et didactique. Du point de vue pédagogique, le concept d’interdisciplinarité et transdisciplinarité renvoie à plusieurs notions ; en effet il établit l’existence de fondements communs aux apprentissages ainsi qu’une culture commune. Ces notions se font donc l’écho de la mission désormais assignée à l’école, qui doit privilégier l’acquisition d’une culture commune. De plus, la finalité de l’école doit tendre vers une connaissance de soi, vers une responsabilisation en vue de la formation du citoyen. L’approche interdisciplinaire permet de mettre en oeuvre la mission quantitative (qui prône l’unicité des exigences et la pluralité des parcours) et qualitative (élaboration d’une culture commune, formation du citoyen) du préuniversitaire. Quelles en sont les implications au niveau universitaire ? Implications didactiques.

Le comité scientifique :

Pour des articles en roumain :

Académicien Mihai CIMPOI, Chişinău, République Moldave

Professeur des universités Ion BUZAŞI,  Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Professeur des universités CUBLEŞAN, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Professeur des universités Ileana GHEMEŞ, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Professeur des universités Zdzislaw HRYHOROWICZ, Université “Adam Mickiewicz” de Poznan, Pologne

Professeur des universités Mircea POPA, Université « 1 Decembrie 1918  », Alba Iulia

Professeur des universités Viorel ŞTEFĂNEANU, Université « Paris XII » France

Maître de conférences D. Diana CÂMPAN, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Maître de conférences Constantin Ioan MLADIN, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Chargée de cours, Docteur ès lettres D. Georgeta ORIAN, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Pour les articles en français (ou autres langues romanes) :

Professeur des universités Ligia FLOREA, Université « Babeş-Bolyai », Cluj-Napoca

Professeur des universités Viorel ŞTEFĂNEANU, Université « Paris XII », France

Maître de conférences Jean-Marc VERCRUYSSE, UFR de Lettres et Arts, Université d’Artois, France

Maître de conférences Jean GOES, UFR de Lettres et Arts, Université d’Artois, France

Maître de conférences Rodica-Gabriela CHIRA, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Maître de conférences Valeria PIORAŞ, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Chargée de cours, Docteur ès lettres, Adina CURTA, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Chargée de cours, Docteur ès lettres, Coralia TELEA, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia

Pour les articles en anglais (ou autres langues germaniques) :

Professeur des universités Cornelia ILIE, Université de Malmo , Suède

Professeur des universités Giacomo Ferrari, Universita degli Studi del Piemonte Orientale Amedeo Avogadro , Italie

Professeur des universités Piotr CAP, Université de Lodz , Pologne

Professeur des universités Laszlo Komlosi, Université de Pecs , Hongrie

Professeur des universités Gabriela Missikova, Université de Nitra , Slovaquie

Professeur des universités Danica Skara, Université de Split , Croatie

Professeur des universités Igor Z. Zagar, Université de Primorska , Ljubljana , Slovénie

Professeur des universités Stefan OLTEAN, Université ”Babeş-Bolyai” de Cluj-Napoca, Roumanie

Professeur des universités Virgil STANCIU, Université ”Babeş-Bolyai” de Cluj-Napoca, Roumanie

Maître de conférences Renata Povolna, Masaryk Université de Brno , République Tchèque

Maître de conférences Ivanka Mavrodieva, Ph.D., Université de Sofia, Bulgarie

Maître de conférences Mariana–Rodica PIOARIU, Université de Alba Iulia, Roumanie

Chargée de cours, Docteur ès lettres, Igor LAKIC, Université de Montenegro

Chargée de cours, Docteur ès lettres, Svetlana KURTES, Université de Cambridge, UK

Chargée de cours, Docteur ès lettres, Teodora POPESCU, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia, Roumanie

Chargée de cours, Docteur ès lettres, Maria ŞTEFANESCU, Université « 1 Decembrie 1918», Alba Iulia, Roumanie

Chargé de cours, Docteur ès lettres, Valentin TODESCU, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia, Roumanie (pour les articles publiés en allemand)

Personnes de contact :

Pour les articles en roumain:

Diana CÂMPAN, dcampan2002@yahoo.com

Georgeta ORIAN, geta_orian@yahoo.com

Pour les articles en français (ou autres langues romanes) :

Rodica CHIRA, rogabchira@yahoo.fr

Coralia TELEA, corahandrea@yahoo.com

Pour les articles en anglais (ou autres langues germaniques) :

Teodora POPESCU, teo_popescu@hotmail.com

Crina HERTEG, crina.herteg@gmail.com, crina_herteg@yahoo.com

Précisions :

Dates-limite:

  • Date-limite pour l’envoi des résumés (550 mots) : le 15 mars 2010. (L’acception de votre proposition de session sera confirmée avant le 15 avril 2010)
  • Date-limite pour l’envoi du texte des communications: le 1er Mai 2010
  • Feedback de la part du Comité scientifique de la Conférence : le 28 mai 2010
  • Date-limite de paiement de la commission de participation : le 28 mai 2010
  • Les articles seront remis jusqu’au 29 mai 2010

Les résumés ne devront pas dépasser 550 mots (une page) et seront rédigés en anglais. Ils seront accompagnés de 5 mots-clé au minimum, toujours en anglais. La date-limite pour l’envoi des résumés est le 15 mars 2010. Veuillez indiquer la section à laquelle vous désirez vous inscrire. Nous vous ferons savoir par e-mail, jusqu’au 15 avril 2010 au plus tard, si votre proposition de session a été retenue ou non.

Les langues de rédaction des articles seront les langues officielles de l’Union Européenne, et les langues de communication le roumain, le français, l’allemand, l’anglais. Chaque  présentation durera 15 minutes maximum auxquelles s’ajouteront 10 minutes de discussion.

Le texte de chaque communication devra être soumis à la lecture du comité scientifique. Par conséquent, les participants à la conférence sont invités à envoyer par e-mail le texte de leur communication jusqu’au 1er Mai au plus tard. Nous vous prions de bien vouloir respecter les consignes pour la présentation des articles. Les articles in extenso revus et corrigés parviendront aux organisateurs en variante imprimée et en version électronique (CD-ROM) le jour même de la Conférence.

Suite à une sélection une partie des articles sera publiée dans la revue du Département de Langues modernes, Annales Universitatis Apulensis, Series Philologica (ISSN 1582-5523), revue accrédité par CNCSIS dans la catégorie B+ et indexées dans la base internationale de données CEEOL. Les autres articles seront inclus soit dans la revue Jolie, revue du C I E L (The Centre for Research and Innovation in Linguistic Education), soit dans le volume Proceeding of the Conference. La responsabilité de cette sélection reviendra au comité scientifique.

La commission de participation peut être payée sur place ; si vous payez par compte bancaire nous vous prions de nous présenter une copie de l’attestation de paiement soit par Internet, soit lors de votre arrivée à la conférence.

Droits de participation et de publication :

Les organisateurs ont fixé les droits de participation à 35 € payables en espèces locales aussi.

Les participants de l’étranger peuvent payer en EURO sur le compte RO96RNCB0003037783550004 EURO, ouvert à la Banque Commerciale Roumaine, 35, rue Tudor Vladimirescu, filiale Alba-Iulia. Le bénéficiaire du compte est Universitatea „1 Decembrie 1918” Alba Iulia, Code fiscal 5665935.

Les participants de Roumanie peuvent utiliser le compte R047TREZ002504601X000270, ouvert à la Trezoreria Alba Iulia. Veuillez utiliser les détails suivants : Code IBAN: R047TREZ002504601X000270, code fiscal 5665935, Bénéficiaire : Universitatea „1 Decembrie 1918” Alba Iulia.

L’adresse  de l’institution : Université « 1 Decembrie 1918 » Alba Iulia, Faculté d’Histoire et Philologie, Département de Langues modernes, 11-13,  rue Nicolae Iorga, 510009 Alba Iulia, Roumanie. Téléphone : 0258 / 811412, extension 177.

L’enregistrement se fera en ligne. Comme la base de données est commune pour les sections LANGUES ROMANES et LANGUES GERMANIQUES nous vous prions de mentionner la section à laquelle vous voulez participer.

Nous vous prions de bien vouloir respecter les consignes pour la présentation des articles issus de la Conférence figurant en ligne : http://www.uab.ro/sesiuni_2010/limbi_moderne/index.htm

Les informations visant le logement et la restauration aussi bien que coûts impliqués vous seront fournies par les organisateurs dans le délai le plus court possible.

Pour des détails supplémentaires nous vous prions de vous adresser à :

Diana CÂMPAN, dcampan2002@yahoo.com et

Georgeta ORIAN, geta_orian@yahoo.com pour les articles en roumain ;

Teodora POPESCU, teo_popescu@hotmail.com et

Crina HERTEG, crina.herteg@gmail.com, crina_herteg@yahoo.com pour les articles en anglais (ou autres langues germaniques) ;

Coralia TELEA, corahandrea@yahoo.com et

Rodica CHIRA, rogabchira@yahoo.fr pour les articles en français (ou autres langues romanes).

Appel à contributions

« L’Art du Jeu »

Table Ronde Internationale organisée par la revue La Lettre « R »

les 28-29 mai 2010

Université « Ştefan cel Mare » de Suceava, Roumanie

Faculté des Lettres et Sciences de la Communication

Département d’Études Françaises

Responsable de la manifestation : Olga GANCEVICI

Le jeu favorise l’évasion, le partage et la rencontre. Le jeu nous installe dans un récit possible, connu et nouveau tout à la fois, changeant avec chaque répétition. Au-delà de sa dimension espiègle, le jeu permet à l’individu de se construire soi-même et de découvrir les autres. C’est une mise en scène qui nous apprend à la fois la liberté et la contrainte. Bien qu’étant un découpage clair dans la réalité quotidienne, le jeu suscite des réflexions sur la vie, à tel point qu’il devient même possible de comprendre la pensée d’un tel par l’étude de son jeu.

Toutefois, le monde dans lequel nous vivons nous semble de plus en plus détaché du jeu, crispé, et ce, malgré une recherche quasi perpétuelle du divertissement, thème récurrent dans les médias populaires qui semblent avoir renoncé au jeu, peut-être jugé trop infantilisant.

Cette riche thématique du Jeu, explorée déjà jusqu’à ce jour sous différents angles, nous permettra peut-être une nouvelle approche du sujet, car le jeu ne peut pas être enfermé dans une théorie unique et définitive.

Nous nous interrogerons donc, encore une fois, lors d’une rencontre se voulant pluridisciplinaire et interdisciplinaire, sur le rapport existant entre le jeu et les arts. Au sein des sept arts (re)connus, et au-delà, à quel point le jeu fait-il partie du domaine artistique en général ? Est-ce qu’il y a des artistes qui font du jeu un art ? Se le proposent-ils expressément, ou bien est-ce leur exercice créateur qui aboutit à une sorte d’art du jeu quasi autotélique ?

Les interventions serons publiées dans la revue francophone de culture et de création La Lettre « R » (ISSN : 1841-2009, http:www.litere.usv.ro/la_lettre_r/accueil.htm), après l’avis favorable du comité de lecture (no 11 / 2010).

Vu les rubriques permanentes de la revue, veuillez orienter vos propositions vers une des sections suivantes : « Études / Interprétations », « Création », « Traductions », « Réflexions / Confessions », « Présentation de livres », « Musique », « Arts plastiques », « Arts visuels ».

La revue La Lettre « R » fait régulièrement intégrer des images, mais seulement après l’obtention du copyright de par l’auteur qui nous envoie l’article.

La date limite pour l’envoi de la proposition (titre + résumé d’environ 200 mots) est le 5 avril 2010, à l’adresse : lalettrer@yahoo.fr. Veuillez accompagner le projet d’un court CV dans lequel vous mentionnerez l’institution d’affiliation, la / les fonction(s), vos domaines de recherche, les publications les plus importantes.

Après l’analyse des projets de communication, nous vous donnerons une réponse avant le 15 avril 2010. Nous précisons que nous comptons finalement sur une vingtaine de participants pour la dynamique des discussions. La table ronde fonctionne sur le mode d’une intervention de 20 minutes, suivies de 10 minutes de débats. Il y a aura des moments qui privilégieront notamment l’échange d’opinions.

*

Le numéro 12 / 2010 de La Lettre « R » aura pour thème le(s) « Jeu(x) de l’Art ».

Les intéressés peuvent déjà envoyer leur proposition (titre, résumé, bref CV) à la même adresse électronique jusqu’au 10 août 2010. Les articles en entier doivent nous parvenir, en pièces jointes, jusqu’au 30 octobre 2010.

Bien que la revue soit publiée en français, nous recevons aussi des articles en anglais, allemand, espagnol et roumain qui seront traduits en français par des traducteurs avec lesquels nous collaborons.

Les normes de rédaction seront transmises ultérieurement, après l’avis favorable du comité de lecture.

*

Calendrier détaillé :

« L’Art du Jeu » / « Jeu(x) de l’Art »

No 11 : « Art du Jeu »

5 avril 2010 : dernier jour pour soumettre une proposition pour la Table Ronde Internationale (titre, résumé d’environ 200 mots, bref CV de l’auteur).

15 avril 2010 : réponse aux auteurs après l’analyse des propositions.

28-29 mai 2010 : Table Ronde Internationale portant sur l’« Art du Jeu ».

30 juin 2010 : délai pour la remise des articles pour le numéro 11.

– 1er août 2010 : décision finale des comités de lecture et scientifique pour le numéro 11 en vue de la publication des articles.

No 12 : « Jeu(x) de l’Art »

10 août 2010 : délai pour l’envoi de la proposition (titre, résumé d’environ 200 mots, bref CV de l’auteur) pour le numéro 12, « Jeu(s) de l’Art ».

25 août 2010 : réponse aux auteurs après l’analyse des propositions.

30 octobre 2010 : délai pour la remise des articles pour le numéro 12.

15 novembre 2010 : décision finale des comités de lecture et scientifique pour le numéro 12, en vue de la publication des articles.

Pour tout renseignement supplémentaire, nous vous prions de nous écrire à l’adresse : lalettrer@yahoo.fr.

 

Publicités